Actualités

RÉFORME DES RETRAITES : Les propositions de la FNATH

Mise en ligne 01/10/2023

La FNATH souhaite, dans le cadre de la réforme des retraites, faire entendre la voix de ses adhérents et de leurs familles qu'elle accompagne et défend au quotidien. Il s'agit de personnes qui, du fait de leur accident de la vie, vivent de longues périodes d'inactivité, des parcours professionnels « hachés» ou qui se terminent souvent dès qu'elles franchissent la barre des 50 ans, en raison notamment de leur usure liée à leurs conditions de travail.

Mais au-delà de la discussion sur l'op­portunité de « l'âge pivot », la FNATH constate que les réponses politiques restent très en-deçà des attentes s'agissant de la prise en compte de la pénibilité, de la retraite anticipée des per­sonnes handicapées ou pré­sentant une problématique de santé, des carrières longues, et de l'égalité en matière de droits à la retraite.

Le projet de réforme de 2020 maintenait l'existant, elle ne proposait aucune améliora­tion notable aux dispositifs de retraite anticipée. Aussi la FNATH propose de :

  • Porter la création d'une allo­cation de cessation anticipée d'activité pour les travailleurs exposés à des conditions pénibles, permettant de partir jusqu'à 7 ans plus tôt par rap­port à l'âge légal,
  • Mettre en place un dispositif universel de retraite anticipée au titre des pénibilités,
  • Améliorer les ressources des personnes retraitées lors de la substitution de la pension de vieillesse à la pension d’invalidité,
  • Préserver la pension pour inaptitude au travail,
  • Garantir et développer les périodes assimilées.

La réforme envisagée devra adapter cette réalité et consi­dérer que les périodes assimi­lées peuvent aussi donner lieu à une forme de solidarité et de compensation,

  • Prendre en compte l'espé­rance de vie réduite des per­sonnes touchées par une maladie chronique ou cer­tains types de handicap. H n'est pas juste que ces per­sonnes, alors qu'elles ont cotisé comme tous les assu­rés sociaux, soient exposées à une durée plus réduite,
  • De majorer la durée d'assu­rance pour enfant handicapé, pour proche aidant.

Nous avons rencontré les ministres concernés pour leur remettre nos propositions à retrouver sur notre site www. fnath.org.

Autant d'éléments qui ques­tionnent certains choix d'or­ganisation du travail, comme la sous-traitance des activités les plus risquées, mais aussi invitent à mobiliser d'autres leviers d'action comme le droit et l'enjeu de protection des travailleurs « ubérisés » par exemple.

 

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact