Actualités

Carte priorité : rappel à la loi de façon transparente et répétée

Mise en ligne 06/03/2019

A la suite du témoignage d’un adhérent, notre Rédaction a contacté les représentants d’Auchan et Carrefour concernés. Interview.

Joceline Camusso est assistante de direction et référente handicap du magasin Auchan de Saint-Genis-Laval (69) où elle nous a accueillis

Comment mettez-vous en application la loi concernant la priorité dans les files ?
Nous avons affiché un large panneau au-dessus de la caisse prioritaire pour rappeler à notre clientèle que les personnes qui possèdent une carte sont prioritaires par rapport aux autres sur cette caisse. C’est un rappel à la loi. Et ce sont celles qui présentent le plus de difficultés qui se dirigent naturellement vers cette caisse. D’autres personnes en situation de handicap peuvent très bien préférer se rendre aux autres caisses où elles peuvent réclamer la priorité en présentant leur carte. Une affiche visible l’indique clairement à chaque caisse. En fonctionnant ainsi, de façon transparente et répétée, nous constatons que cela se passe bien.

Comment cela s’organise-t-il en temps normal en pratique ?
Dans notre magasin nous avons une caisse ou deux qui sont prioritaires (une seule actuellement, car nous sommes en travaux). Les jours de semaine, il peut arriver qu’il n’y ait pas d’hôtesse ou d’hôte de caisse présente en permanence. Dans ce cas, il y a un téléphone que chacun ou chacune peut décrocher afin de faire venir un caissier ou une caissière. Le temps de poser les courses sur le tapis, il ou elle est arrivée. Les personnes, qui ne sont pas en situation de handicap pourraient en théorie se rendre à ces caisses, mais les caissiers ou caissières sont habilitées à rappeler la loi. Elles peuvent bien sûr réclamer la carte prioritaire des clients afin de départager les personnes si nécessaire. Et de mettre un terme à d’éventuelles contestations.

En quoi consiste la tâche de référent handicap ?
Le référent handicap s’adresse au personnel du magasin, non pas aux clients. Nous sommes deux. Nos missions principales consistent à intégrer de nouveaux collaborateurs en situation de handicap, ou d’actuels collaborateurs qui veulent nous faire part éventuellement de leur situation. Certains préfèrent rester discrets sur leur cas personnel. On sensibilise l’ensemble du personnel sur le handicap. Nous avons déjà mis en place un petit déjeuner « malentendants », dans mon équipe. Il y a, en effet, des salariés sourds et malentendants. Nous avons également accueilli une personne autiste. Nous ne nous occupons pas de la formation du personnel en lien avec les clients. Cela concerne le service de caisses. Mais nous pouvons, si nécessaire, prêter un fauteuil avec un caddie intégré aux personnes qui ont du mal à se déplacer. Quelqu’un de notre équipe peut également accompagner les personnes mal voyantes durant leurs courses. A proximité du magasin, se trouve un centre de rééducation -le centre Henry-Gabrielle. Je pense que cela a influencé en partie notre politique « handicap ».

Avez-vous un registre d’accessibilité ?
Tout à fait. Il est à la disposition des clients et consultable à l’accueil (lire notre dossier P. 7).

En quoi consiste votre politique "handicap" ?
Par exemple, nous travaillons avec Cap emploi pour recruter des travailleurs handicapés. Notre taux d’emploi et de 5,8 %. Nous sommes en contact avec une association de personnes autistes, Afira. Nous vendons aussi des brioches deux fois par an au profit d’associations d’enfants malades et handicapés. Chez nous, la politique « handicap » est impulsée au niveau national. Enfin, le magasin a formé environ un quart de ses caissières et caissiers à l’accueil des personnes en situation de handicap.

A suivre : que dit la loi ? Un article de notre service juridique.

* La Rédaction d’A part entière a bien sûr contacté à plusieurs reprises la Direction de Carrefour à Givors et au niveau national. On nous a promis qu’on nous répondrait notamment sur l’avis du Défenseur des droits qui suggérait une amélioration.

PLuton
© Pluton2019

Carte priorité : un adhérent nous interpelle !

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact